Dry Burn hors la loi

Section réservée aux sujets concernant la santé.

Re: Dry Burn hors la loi

Message par Nanku » 27 Mai 2015, 14:05

Oui mais c'est pas un métallurgiste.
Opinions are like assholes, everyone has one...
Avatar de l’utilisateur
Nanku
Vapoteur maître
 
Message(s) : 2401
Inscription : 31 Août 2014, 18:58
Localisation : Casablanca
Matériel utilisé: Eleaf Istick 20w, Stingray X / Taifun GT AFC, Omerta rda, Derringer rda, UD IGO-W.
Liquides: T-juice, Vampire Vape, Solubarome, Capella, TPA...

Publicité

Publicité
 

Re: Dry Burn hors la loi

Message par karim » 27 Mai 2015, 14:38

Tu penses qu'il a pas fait appel a un métallurgiste avant de se prononcer, cela m'ettonerait de sa part
Avatar de l’utilisateur
karim
Vapoteur maître
 
Message(s) : 1093
Inscription : 24 Février 2014, 18:17

Re: Dry Burn hors la loi

Message par Slaorr » 27 Mai 2015, 14:47

Par le Dr Farsalinos et Pedro Carvalho (expert en science des matériaux)

Il y a eu beaucoup de discussions à propos de ma déclaration au cours de l’interview à la radio de RY4 le vendredi 22 mai concernant la chauffe à blanc (dry burn) des résistances. Ceci est un processus dans lequel les vapers préparent la résistance et ensuite appliquent beaucoup de puissance à la résistance nue (sans mèche ou liquide), le chauffage jusqu’au rouge éclatant. Les principaux objectifs de cet opération sont de:

a) Vérifier la répartition homogène de la température sur toute la longueur de la résistance;
b) Eviter les points chauds;
c) Nettoyer le métal des résidus dus à la fabrication ou à cause de l’utilisation précédente.

Pendant mon entrevue j’ai mentionné qu’il n’est pas une bonne idée de faire chauffer la résistance à vide, pas même une fois. Depuis, j’ai reçu beaucoup de réponses, courriers électroniques et demandes de vapers pour apporter des précisions sur ce point, fournir des preuves et expliquer les questions relatives à ce processus. J’ai également reçu des fiches de données et les spécifications des métaux utilisés pour les résistances, et démontrant qu’elles sont stables à des températures extrêmes (généralement 1000 °C ou plus).

Tout d’abord, je dois dire que les réactions de la communauté de Vape sont un peu exagérées. Je n’ai jamais dit que chauffer la résistance à vide rend la vape plus nocive que de fumer. Évidemment, certains vapers qui sont habitués à le pratiquer depuis longtemps n’ont pas aimé ma déclaration. Mais s’il vous plaît, pensez que mon rôle n’est pas de dire ce que tout le monde attend, mais de dire comment sont les choses. Pour mieux expliquer ma déclaration, j’ai invité Pedro Carvalho un expert en sciences des matériaux avec une bonne expérience sur la structure métallique, la composition et de la dégradation. Pedro a également une connaissance approfondie sur les e-cigarettes et est bien connu dans la communauté de Vape portugaise et à l’étranger. Cette déclaration a été préparée conjointement par moi et Pedro Carvalho.

Les vapers devraient se rendre compte que les métaux utilisés dans les résistances ne sont pas faits pour être en contact direct avec le liquide de manière continue, pour évaporer le liquide à leur surface et d’avoir le consommateur qui inhale la vapeur directement à partir de la résistance. Ceci est une question complètement différente de ce que les spécifications de métal suggèrent. Il est bien connu que les métaux ont été détectés dans l’aérosol de e-cigarettes. Williams et al. ont trouvé du chrome et du nickel qui venait de la résistance elle-même, même si la résistance n’a pas subi de dry burn. Bien que nous ayons expliqué dans notre analyse d’évaluation des risques que les niveaux trouvés ne sont pas une préoccupation importante de santé, cela ne signifie pas que nous devrions accepter une exposition inutile.

Dry Burn les résistances les chauffe à des températures bien au-dessus 700 °C (nous avons deux températures mesurées dans ces conditions). Ceci devrait avoir des effets importants sur la structure du métal et des liaisons entre les atomes de métal. Ce traitement thermique en présence d’oxygène favorise l’oxydation de la résistance, change la taille des grains des métaux ou de l’alliage, aide à la création de nouvelles liaisons entre les atomes métalliques, etc. Pour comprendre, nous devons aussi intégrer le contact continu de la résistance avec un liquide. Les liquides peuvent avoir des propriétés corrosives sur les métaux, ce qui peut en outre affecter la structure moléculaire et de l’intégrité du métal. Enfin, le vaper inhale la vapeur directement à partir de la résistance elle-même. Tous ces facteurs peuvent contribuer à la présence de métaux dans la vapeur. La plupart des matériaux qui sont utilisés dans les produits d’e-cigarette sont développés pour cette application. Dans ce cas précis, les fils de résistance étaient développés et utilisés comme éléments de chauffage à des températures élevées SI NON VECTOR peut transporter les particules de métal et oxyde pour le corps humain. Ce ne sont pas des choses qui peuvent être utilisés dans la vape de la même façon.

Plusieurs études ont montré que l’oxydation du chrome peut se produire à température similaire d’un processus de Dry Burn [a, b, c]. Bien que ces études montrent la formation d’un oxyde de chrome moins nocifs, Cr2O3, nous ne pouvons pas exclure la formation de chrome hexavalent. Les composés de chrome hexavalent sont utilisés de diverses manière dans l’industrie et sont souvent utilisés pour leurs propriétés anti-corrosives dans les revêtements métalliques, peintures de protection, des colorants et des pigments. Le chrome hexavalent peut également être formé lors de l’exécution «travail à chaud», comme le soudage de l’acier inoxydable [d, e], fondre le métal chrome ou chauffer les briques réfractaires dans les fours. Dans ces situations, le chrome est pas à l’origine sous la forme d’hexavalent. De toute évidence, nous ne prévoyons pas de telles conditions à répliquer au même niveau dans les e-cigarettes, mais la preuve démontre que la structure métallique peut changer et nous pourrions retrouver des métaux dans la vapeur des e-cigarette. Compte tenu de tous ces faits en considération, nous croyons que cette procédure devrait être évitée si possible.

Est-ce que l’exposition aux métaux est importante via un dry burn sur les résistances ? Probablement pas beaucoup. Voilà pourquoi nous pensons que les vapers ont sur-réagi à ma déclaration sur RY4radio. Cependant, nous ne voyons pas de raison pour laquelle l’exposition aux métaux devrait être élevée en faisant quelque chose qui peut être évitée. Il peut y avoir d’autres façons de traiter les questions liées aux résistances. Nous pensons qu’il serait préférable de passer un peu de temps à faire une nouvelle résistance plutôt que le nettoyage d’une résistance en utilisant des dry burn. Si vous voulez éliminer les résidus du processus de fabrication du kanthal, vous pouvez utiliser des alcools et de l’eau pour nettoyer le fil avant de préparer la résistance. Si vous vous sentez que le montage peut entraîner des points chauds, il fera peu de différence si vous diminuez vos niveaux de puissance de quelques watts, ou passer plus de temps à préparer la résistance de manière appropriée. Évidemment, si vous voulez exploiter et utiliser tous les watts que l’appareil peut vous donner, alors vous trouverez peut-être impossible de le faire sans dry burn de la résistance. Mais alors, ne vous attendez pas à être exposés aux mêmes niveaux de substances nocives que le vapers qui ne le fait pas. La situation est similaire à une autre affaire : si vous voulez consommer 15 ou 20 ml par jour en faisant du subohm en inhalation pulmonaire directe, ne vous attendez pas à être exposés à des quantités similaires de produits chimiques nocifs que ceux d’une utilisation conventionnelle (ou même par inhalation directe également) consommant 4 ml par jour. Ceci est juste du bon sens. Nous devons et nous allons effectuer des recherches afin de quantifier l’exposition (qui nous semble pas très élevé), mais jusque-là il est pas une mauvaise idée d’utiliser le bon sens.

Nous confirmons notre opinion honnête que dry burn les résistances ne fera pas de la vape quelque chose de similaire ou pire que fumer. Cela est clair et il n’y a pas besoin de plus de réactions. Cependant, nous devrions atteindre un point ou les e-cigarettes ne doivent pas seulement être comparés à fumer (ce qui est un très mauvais comparateur) mais doivent être évaluées dans des conditions absolues. Si quelque chose peut être évité, les vapers doivent être conscients pour qu’ils puissent justement l’éviter.


Source : Vapor-Gate
"Smoking is dead, vaping is the futur... and the futur is now !"
Avatar de l’utilisateur
Slaorr
Vapoteur expert
 
Message(s) : 705
Inscription : 27 Avril 2014, 17:37
Matériel utilisé: Pipeline PRO 2 | Changes Steampipes| Hurricane E-Phoenix | Origen MKII
Liquides: Goose Juice, House Blend, Grumpy's Hooch, Boba's Bouny, Pinkman...

Re: Dry Burn hors la loi

Message par herosama » 27 Mai 2015, 22:55

Étude : l’inquiétude sur le formaldéhyde écartée

Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien
herosama
Vapoteur adepte
 
Message(s) : 66
Inscription : 01 Janvier 2015, 21:21
Matériel utilisé: vizion spinner 2
Liquides: halo

Re: Dry Burn hors la loi

Message par amine66 » 29 Mai 2015, 14:25

herosama a écrit :Étude : l’inquiétude sur le formaldéhyde écartée

Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien

C'est un autre sujet, dry burn interdit non à cause des formaldéhyde mais à cause de particules fines qui se détachent du coil chauffé à blanc

envoyé depuis nokia 3310 à ľaide de tête à claques
Avatar de l’utilisateur
amine66
Vapoteur maître
 
Message(s) : 2074
Inscription : 24 Février 2014, 18:19
Localisation : CASABLANCA

Re: Dry Burn hors la loi

Message par kosad2005 » 30 Mai 2015, 22:43

Reconstructible : le dry burn est-il dangereux ?

Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien
Avatar de l’utilisateur
kosad2005
Vapoteur maître
 
Message(s) : 1179
Inscription : 21 Juin 2014, 13:53
Localisation : rabat
Matériel utilisé: iTaste SVD Innokin/vtr...
Liquides: El Toro,The Cellar

Re: Dry Burn hors la loi

Message par Cool-vap » 30 Mai 2015, 23:12

Aujourd'hui j ai refait mes coil a spire espacée et je suis très satisfait :mrgreen: pas besoin de faire rougir mes coil :ugeek:
Vaping Is Life
Avatar de l’utilisateur
Cool-vap
Vapoteur expert
 
Message(s) : 217
Inscription : 10 Février 2015, 19:37
Matériel utilisé: iStick50w,Subtankmini,iStick30w,KayfunV4,cloupor mini,Subtank,iTastSVD,kayfunLite,PanzerBlackHawk,Su
Liquides: Think/pulp/....

Re: Dry Burn hors la loi

Message par Lou_tng » 30 Mai 2015, 23:19

Depuis cette annonce j'aimerais savoir si vous continuez à pratiquer le Dry Burn? De mon côté j'ai essayé des coils avec spires espacées et j'ai vite laisser tomber et même avec le coil jig il faut toujours une petite touche du Dry Burn.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Lou_tng
Vapoteur expert
 
Message(s) : 244
Inscription : 28 Avril 2014, 15:08
Localisation : Rabat

Re: Dry Burn hors la loi

Message par Cool-vap » 30 Mai 2015, 23:38

Pas de dry burn j ai fait mes coil avec le coil jig et j l ai est espacée :lol: et c est impeccable
Vaping Is Life
Avatar de l’utilisateur
Cool-vap
Vapoteur expert
 
Message(s) : 217
Inscription : 10 Février 2015, 19:37
Matériel utilisé: iStick50w,Subtankmini,iStick30w,KayfunV4,cloupor mini,Subtank,iTastSVD,kayfunLite,PanzerBlackHawk,Su
Liquides: Think/pulp/....

Re: Dry Burn hors la loi

Message par kosad2005 » 30 Mai 2015, 23:44

Cool-vap a écrit :Aujourd'hui j ai refait mes coil a spire espacée et je suis très satisfait :mrgreen: pas besoin de faire rougir mes coil :ugeek:

tu as lavé ton kanthal ou directement depuis la bobine? par ce que la tu as un surplus d'usinage.
Avatar de l’utilisateur
kosad2005
Vapoteur maître
 
Message(s) : 1179
Inscription : 21 Juin 2014, 13:53
Localisation : rabat
Matériel utilisé: iTaste SVD Innokin/vtr...
Liquides: El Toro,The Cellar

PrécédentSuivant

Retour vers Santé

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron