Vapexpo : 5 400 m² dédiés à la vape

vapexpoLe premier salon consacré à la cigarette électronique s’est tenu la semaine dernière à Bordeaux. Avec une cinquantaine d’exposants et des milliers de professionnels, ce salon a été l’occasion de présenter de nouveaux produits et de donner la parole à de nombreux spécialistes au travers des différentes conférences.

Les vidéos des conférences bientôt en ligne

D’après le site de Vapexpo, l’ensemble des conférences devrait être disponible en vidéo prochainement. Dès qu’elles le seront, je partagerai sans doute ces 2 conférences qui m’ont paru les plus intéressantes :

Europe : Etat des études en cours.

Par qui sont faites ces études ? Quel crédit leur accorder ? Comment se prémunir des risques éventuels ? Le rôle de l’Observatoire de la Cigarette Électronique.

Avec notamment le Dr Konstantinos FARSALINOS, Chercheur en cardiologie au Centre de chirurgie cardiaque Onassis, Kallithea, en Grèce et chercheur au CHU Gathuisberg, Leuven, en Belgique.

Investissement et innovation

Quel sera le développement du marché de la cigarette électronique face aux nouvelles armes de « Big Tobacco » et de l’industrie pharmaceutique ? Comment l’E-cig peut-elle se démarquer ? Le marché européen peut-il être autonome ?

Avec M. Jean-Philippe PLANCHON, Directeur Général de JOYETECH FRANCE  et Mme Liu NENGZHEN, Représentante de KANGERTECH.

jukevapes

Ce salon a aussi été l’occasion de présenter des nouveautés, notamment le tout nouveau Mini Protank 3 chez Kangertech ou encore le Mod « explosif » de Innokin, le Cool Fire 2.

Le Juke Vapes, nouvelle machine de démonstration pour les liquides

Le stand de la société bordelaise Vincent Dans Les Vapes a présenté en avant-première une invention originale, le Juke Vapes. Cette machine permet de goûter les nombreux arômes de la marque aux arômes naturels. Il s’agit d’un système de clearomiseurs fixés sur un stand métallique. Chaque clearo est équipé d’un petit bouton qui active la diffusion de la vapeur. On peut ainsi goûter les e-liquides en libre service sans porter à sa bouche de drip tip, en aspirant la vapeur ainsi produite. Pas forcément très pratique ni représentatif de ce que donnera l’arôme goûté sur son propre clearo à la maison, cet ingénieux stand de démonstration a l’avantage d’être des plus hygiénique.

Un commentaire sur “Vapexpo : 5 400 m² dédiés à la vape

Les commentaires sont fermés.