Ne changez pas de cigarette, connectez la

myvaps-logoDans la lignée de Smokio que nous présentions il y a quelques semaines et des divers appareils connectés (podomètre, pèse-personne et même brosse à dent) qui envahissent notre quotidien, une start-up française va prochainement lancer sur le marché MyVaps. Contrairement à Smokio, il ne s’agit pas pas d’une nouvelle cigarette électronique mais d’un petit module « connecté » qui s’insère entre la batterie et la tête de l’e-cig.

Le principal avantage de MyVaps par rapport à Smokio (batterie intelligente mais finalement assez limitée) est qu’il est universel et peut donc s’adapter simplement sur toute cigarette et même mod sans aucun changement grâce à son pas de vis changer vos habitudes (il peut donc même servir d’adapteur ego / 510 et vice-versa).

Le slogan choisi est d’ailleurs révélateur : « Ne changez pas de cigarette, connectez la !« 

Si jamais la connexion entre le module et le téléphone ne s’effectue plus, la mémoire interne du dispositif va prendre le relais pour enregistrer les données pendant 7000 vapes (quelques semaines), à la manière d’un Fitbit Flex. Niveau autonomie, le constructeur promet 3 ans grâce à la pile intégrée, et, très malin si ça ne prend que quelques mA, à l’utilisation de la batterie de l’e-cigarette.

appmyvaps

Le module communique avec un smartphone en Bluetooth (BT 4.1, compatibilité limitée avec les anciens smartphones) et l’on peut suivre via une application dédiée sa consommation quotidienne, l’avancée de son sevrage nicotinique, gérer la résistance de l’atomiseur (fonction ohmmètre), voir la puissance et l’état de la batterie et même régler la puissance de vape. 

On pourra également suivre sa consommation avec les autres utilisateurs de l’application.

Autant, je n’avais pas été convaincu par la Smokio, autant là je trouve ça vraiment intéressant si les données collectées sont fiables car ce petit module saura plaire aux débutants comme aux vapoteurs confirmés.