Arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

CigaretteUne question revient souvent dans la bouche des fumeurs qui désirent passer à la cigarette électronique : « Est ce que je vais enfin arrêter de fumer ? ». On entend parfois les chiffres de 75% de réussite alors que certains sont beaucoup moins optimistes. S’ils ne sont pas totalement inventés, ces  chiffres reposent bien souvent sur des sondages en ligne auprès d’une population limitée, dont la valeur scientifique est donc tout autant limitée.

Une étude scientifique récente (publiée en septembre 2013) a cherché à établir ce qu’il en était réellement. Publiée début septembre dans le journal médical britannique The Lancet, cette étude néo-zélandaise suggère « que la cigarette électronique est comparable au patch à la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter sur une période d’au moins six mois ». Cet essai, conduit sur un total de 657 fumeurs voulant arrêter la cigarette, montre une efficacité un peu plus grande pour la cigarette électronique mais la différence a été jugée « statistiquement non significative ». 7,3% des fumeurs ayant testé durant 13 semaines la e-cigarette ont en effet réussi à cesser totalement de fumer du tabac, contre 5,8% pour ceux qui ont utilisé des patchs à la nicotine.

La cigarette électronique est donc aussi efficace que le patch nicotinique pour arrêter de fumer, et beaucoup plus efficace pour réduire sa consommation de tabac. Un avis qui vient conforter celui de nombreux médecins, favorables à la e-cigarette, malgré une controverse autour de sa potentielle nocivité.

Cependant, la e-cigarette n’est pas la solution infaillible pour arrêter de fumer et il y a certains fumeurs pour qui ça ne marche pas ou pas bien. Les 4 principales raisons sont :

1) Certains n’arrivent pas à passer le cap social d’utiliser cet instrument atypique à cause du regard des autres. Pour ceux qui sont précurseurs à leur travail, parmi leurs amis, leur famille, il peut être difficile de s’afficher avec une cigarette électronique d’autant plus s’il s’agit d’une eGo Stardust qui ne ressemble vraiment pas à une cigarette classique. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains choisissent des modèles qui ressemblent à une cigarette classique à autonomie et senstations moins conséquentes alors même que leur profil nécessiterait en réalité un modèle plus volumineux. Heureusement, les utilisateurs étant de plus en plus nombreux au travail ou au café, ce cap social tend à disparaître au Maroc.

2) Il est courant d’entendre qu’on ne sait pas ce qu’il y a dans les produits, qu’il paraît que c’est encore plus dangereux que la cigarette etc… Bien entendu, il est clair que la cigarette électronique est moins nocive. Le Professeur Robert Molimard, l’un des pionniers de la tabacologie et professeur honoraire à la Faculté de médecine Paris-Sud, a émis à ce sujet un avis plus que clair dans cet article.

3) Passer à la cigarette électronique nécessite de modifier son comportement : recharger des batteries, remplir de temps en temps le réservoir en e-liquide, avoir toujours un kleenex sur soi pour les fuites, …. En réalité ce n’est pas beaucoup plus contraignant qu’avec les cigarettes classiques que l’on doit passer acheter à l’épicerie, le briquet qu’on ne doit pas oublier, les chewing-gums pour l’haleine, etc…

4) Le matériel et le goût du e-liquide jouent un rôle très important. D’abord choisir un modèle de cigarette électronique adapté à son profil est primordial. Miser sur la qualité car les pannes et les fuites à répétition en décourageront plus d’un. Enfin, et surtout, ne pas négliger sa dépendance à la nicotine. On prendra souvent un e-liquide fortement dosé au début, sur les conseils du vendeur. Pensant être désintoxiqué de la nicotine au bout que quelques semaines, on diminuera la concentration, ce qui est une grosse erreur car on se retrouvera à vapoter plus, parfois toute la journée. Pire, on peut aussi avoir envie de reprendre une vraie cigarette de temps en temps, la cigarette électronique ne se substituant plus totalement à la cigarette.

Bon courage à tous ceux qui optent pour la cigarette électronique dans l’optique d’arrêter de fumer. Pour avoir fait de nombreuses tentatives d’arrêt avec divers substituts, je confirme pour ma part que l’e-cigarette est le plus efficace, sans être pour autant ni un remède miracle ni totalement inoffensif .

N’hésitez pas à partager cet article auprès de vos amis fumeurs.

 

2 commentaires sur “Arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

  1. Excellent article.
    Agé de 51 ans, j’ai fumé un paquet de cigarettes traditionnelles pendant 31 ans. j’ai essayé les patches, les comprimés Champix, la volonté , sans résultat.
    C’est la première fois dans ma vie en tant que fumeur que j’ai cessé de fumer sans aucun effort et surtout sans sentir le besoin de prendre une cigarette.
    Vive la vapote

    • Merci pour ce témoignage qui se passe de commentaires !
      Un conseil : attention de ne pas diminuer trop rapidement ton dosage en nicotine. Le plus mauvais dans les clopes ce n’est pas la nicotine donc rien ne presse.

Les commentaires sont fermés.